Des Ornithopates aux Parsecs et aux Milliradians : Pourquoi les astronomes utilisent-ils des unités aussi étranges ?

Spread the love

De cet article, vous apprendrez :

1) Avez-vous entendu parler d’une astéroïde qui s’approche de la Terre ?
2) Quelles comparaisons a proposé le journaliste Aaron Reich ?
3) Pourquoi les astronomes doivent souvent utiliser des unités de mesure étranges ?
4) Quelles unités sont utilisées pour mesurer les distances en astronomie ?
5) Comment fonctionne le système de mesure de la luminosité des étoiles en magnitude ?
6) Quelles unités sont utilisées en astronomie X pour mesurer la luminosité ?
7) Pourquoi les astronomes utilisent des définitions précises pour les unités afin de mesurer et de décrire les phénomènes cosmiques ?

Une astéroïde de plusieurs tonnes se rapproche de la Terre – des unités de mesure inhabituelles en astronomie !

Il est possible que vous ayez entendu parler d’une astéroïde qui se rapproche de la Terre, qui est de la taille d’environ 18 ornithorynques, 33 cuirassés ou 22 thons. Ces comparaisons, inventées par le journaliste Aaron Reich, visent à souligner les unités de mesure inhabituelles utilisées par les astronomes.

Des unités étranges en astronomie – un défi pour les scientifiques.

Les astronomes doivent souvent utiliser des unités étranges parce que de nombreux objets cosmiques sont trop grands pour être mesurés dans des unités standard. Par exemple, une planète qui a 85% de la masse de la Terre semble facile à mesurer, mais quand il s’agit de mesurer la luminosité de la nébuleuse pulsar-vent en millikrabs, les choses deviennent plus étranges.

Unités astronomiques – une façon pratique et significative de décrire et de mesurer les objets cosmiques.

La raison pour laquelle les unités astronomiques sont utilisées est qu’elles fournissent une façon plus pratique et significative de décrire et de comparer les objets cosmiques. Par exemple, il est plus facile de mesurer la taille de Bételgeuse, une étoile dont le rayon est 83 000 fois plus grand que celui de la Terre, en utilisant le rayon du Soleil comme unité, plutôt qu’en utilisant le rayon de la Terre. De même, en ce qui concerne la mesure de la masse des objets, les astronomes utilisent la Terre et le Soleil comme unités. Au lieu d’utiliser des unités familières telles que des chameaux pour le poids, les astronomes sont plus intéressés par la mesure d’une masse qui reste la même, indépendamment de la force gravitationnelle.

Les principales unités de distance en astronomie : UA et parsec

En ce qui concerne la mesure des distances, les astronomes utilisent des unités telles que l’unité astronomique (UA) et le parsec. L’UA représente la distance entre le Soleil et la Terre, tandis que le parsec est une unité dérivée de la trigonométrie, facilitant la mesure de distances plus grandes.

Un nouveau système de mesure de la luminosité des étoiles – les magnitudes : comment cela fonctionne-t-il et en quoi est-ce différent ?

Enfin, les astronomes utilisent une autre unité appelée magnitude pour mesurer la luminosité des objets cosmiques. Ce système, introduit par l’astronome grec antique Hipparque, attribue une valeur de 1 à 6 aux étoiles, les valeurs les plus basses correspondant aux étoiles les plus lumineuses. Le Soleil a une luminosité apparente de -26 et chaque pas en magnitude représente une différence de luminosité de 2,512.

L’unité « Crab » – une norme de mesure de la luminosité en astronomie X

En astronomie X, les astronomes utilisent souvent une unité appelée « Crab » pour mesurer la luminosité. La Coquille (Crab) est une étoile à neutrons émettant un rayonnement X intense et est utilisée comme étalon de calibration depuis les années 70.

Laisser un commentaire